Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

L'endroit pour dire ce qu'on fait, comment et pourquoi :)

Modérateurs : fouque, Linquat

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 9561
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par Alain60 »

:arrow: A la demande expresse de Dom, comment jouer au bourdon (et polliniser) mes cucurbitacées pour récupérer des semences non hybridées.

Il y a sans doute plusieurs façons de s’y prendre, le tout est de jouer un peu à l’entremetteur ; je ne prétends pas délivrer LA MÉTHODE, mais expliquer ici ma façon de faire, avec ses avantages et ses inconvénients.

Matériel: quelques sachets d'organza, un ciseau qui coupe bien ! :mrgreen:

Procédé: Comme vous le savez tous, nos courges portent des fleurs unisexuées sur le même pied. Les fleurs mâles et femelles sont séparées;

:arrow: la première chose à faire est donc de repérer la présence de fleurs des deux sexes. Les fleurs femelles se reconnaissent facilement à la petite courge (un ovule non encore fécondé) présente sous la fleur :
(1) fleur+ ovule .jpg
(1b) Fleur Femelle.jpg
(1c).jpg
...tandis que les fleurs mâles ne nous montrent qu’une jolie fleur jaune (ou blanche pour les cougourdes) sur un pédoncule généralement plus long:
(2) Fleur mâle.jpg
.
:arrow: La chose importante est de choisir des fleurs encore bien fermées que les insectes n’auront pas encore visité. On couvre avec le préservatif d’organza:
(3)Organza.jpg
.
...plusieurs fleurs mâles à diffèrent stades de maturités (petite, moyenne et grosse) pour être certain de disposer d’au moins une fleur mâle à maturité lorsque la fleure femelle ouvrira sa corolle.
.
(4) Fleur prot .jpg
.
:arrow: Bien entendu la fleur femelle doit aussi être protégée de la visite des insectes.
.
(5) Femelle protégée.jpg
.
Attention les bourdons peuvent pousser le vice jusqu’à percer la paroi latérale de la fleur encore fermée pour entrer par effraction.
Le meilleur moment pour la pollinisation reste le soir, lorsque les fleurs se sont ouverte.
.
:arrow: Lorsque la fleur femelle s'est ouverte, il n'y a plus qu'à choisir parmi les fleurs mâles une ouverte (dans l’organza), vérifier que les étamines laissent échapper du pollen (on en trouve souvent à l’intérieur de la fleur), c’est un signe d’une maturité suffisante.
.
(6).jpg
.
:arrow: A ce stade, j’utilise une méthode perso avec ciseaux ; ce n’est pas indispensable mais je trouve que cela aide bien le jardinier à l’acte pratique.
.
(7).jpg
.
En contrepartie, par des temps caniculaires les organes féminins peuvent sécher plus rapidement car plus exposées. Il vaut donc mieux réaliser la fécondation le soir ou en fin de journée pour éviter ce déchessement prématuré et laisser le temps au pollen de pénétrer par le stigmate et de migrer dans le pistil ver les ovules .

:arrow: Après avoir enlevé le préservatif de la maman, je taille la corolle de manière à bien libérer l’accès du pistil.
.
(8).jpg
(9).jpg
.
:arrow: Je remets l’organza en place sur la fleur femelle en attente, le temps de réaliser la même opération sur une fleur mâle.
(une abeille curieuse a vite fait de rentrer dans la fleur ainsi offerte !)
(10).jpg
.
:arrow: Je n’ai plus qu’à secouer l’étamine et poser délicatement la fleur mâle sur le pistil de la fleur femelle en prenant soin de bien faire tomber du pollen sur le pistil.
.
(11).jpg
(12).jpg
(13).jpg
.
:arrow: Je laisse les deux amants ensembles et je re-dispose pudiquement le préservatif d’organza.
.
(14).jpg
.
Pour savoir si la fécondation a réussi, il faut attendre quelques jours voir plus ; si le fruit grossit c’est que la main a été heureuse :cheers: , si la petite courgette devient jaune et périclite c’est que la fécondation n’a pas été efficace. :nono:

:arrow: Penser à enlever le sachet lorsque la fleur sera tombée et que le fruit commence à grossir sans oublier d’ajouter un fil de laine, un ruban, ou tout signe distinctif pour retrouver le fruit protégé sinon il pourrait arriver ça :
.
(15).jpg
.
Croyant pouvoir retirer le sachet sans utiliser les ciseaux, le fruit s’est détaché ! :BangHead:
.
J’espère que cela pourra aider les indécis à tenter le coup pour récupérer des semences protégées ou faire des croisements contrecollés.
On peux aussi (sans utiliser d'organza), seulement aider la nature en jouant au bourdon et suppléer des insectes paresseux pour assurer une bonne pollinisation et donc une bonne production ! ;)

Dom, si je n'ai pas été clair, tu n'as qu'à sortir le carton jaune et j'essayerai de remédier. :mrgreen:
Bon bourdonnage ... :lol:

(merci Heidi pour les 2 corrections, le correcteur automatique ne veux pas du R dans bourdonnage ! :lol: )
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

dom38
Grand Tomo
Messages : 1090
Inscription : 08 janv. 2019, 17:55
Localisation : Région grenobloise
Tomate préférée : Coeur de boeuf
Genre : Femme
Donateur : Merci !

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par dom38 »

Merci beaucoup pour tes explications, Alain : c'est limpide :merci:
J'ai une question subsidiaire .... surement très bête, mais bon : qui ne tente rien n'a rien :siffle: : j'ai cru comprendre que, lorsqu'une courge était fécondée, tous les autres embryons de courges sur la même tige rendaient l'âme .... mais je me demandais si, en utilisant ta méthode sur plusieurs courges d'une même tige (sur une période maximum de 2 à 3 jours), on pouvait réussir à faire vivre plusieurs exemplaires ?
Une photo valant mieux qu'un grand discours, je vais la faire en image :
Sur le plant que je veux essayer de polliniser, j'ai ça :
IMG_20220725_181846.jpg
Si je mets un sachet d'organza sur le bouquet final et que je pollinise les fleurs au fur et à mesure de leur ouvrerture, est-ce qu'il y a une chance que je réussisse à en polliniser plusieurs ou ce n'est même pas la peine d'essayer ? :livre:
Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
suivi 2018 suivi 2019 suivi 2020 suivi 2021
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 9561
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par Alain60 »

Dom, des courgettes aussi voisines auront peu de chance d'aboutir toutes les 3 en courges, la premiere qui prendra bien fera sans doute couler les autres. Tu pourrais essayer sur les 3 et des que tu vois qu'une commence à bien grossir de sacrifier les 2 autres en courgettes ... :mrgreen:
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

dom38
Grand Tomo
Messages : 1090
Inscription : 08 janv. 2019, 17:55
Localisation : Région grenobloise
Tomate préférée : Coeur de boeuf
Genre : Femme
Donateur : Merci !

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par dom38 »

bon, je vais surement faire comme tu dis, Alain .... dès fois qu'on refasse cette année le concours de la plus longue, je ne voudrais pas me mettre un handicap :lol:
Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
suivi 2018 suivi 2019 suivi 2020 suivi 2021
Avatar de l’utilisateur

Lydie
Grand Tomo
Messages : 1103
Inscription : 30 mars 2019, 21:34
Localisation : Sprimont (rivage)
Tomate préférée : Chianti rose
Genre : Femme

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par Lydie »

Merci Alain pour ce rappel :)

J'essaie en ce moment sur les melons et concombres mais les fleurs sont minuscules :?
"La mort du jardinier n'est rien qui lèse un arbre. Mais si tu menaces l'arbre, alors meurt deux fois le jardinier." Antoine de Saint-Exupéry

:livre: Suivi 2020 :livre:
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 9561
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par Alain60 »

Oui Lydie, c'est surtout à usage pour les courges qui ont de belles grosses fleurs, pour les concombres ce doit être un peu galère ! :help:
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

Toulouzen
Jeune Tomo
Messages : 50
Inscription : 20 mars 2022, 22:00
Localisation : Toulouse
Genre : Homme

Re: Pollinisation manuelle et protégée des cucurbitacées

Message par Toulouzen »

Merci c'est très clair ! Il y a plus qu'à pratiquer au jardin !
Répondre

Revenir à « Techniques de culture »