Le concours 2022 de celui ou celle qui a la plus grosse ...

Parlez-nous de vos découvertes ou posez vos questions

Modérateurs : Linquat, fouque

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 9795
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Re: Le concours 2022 de celui ou celle qui a la plus grosse ...

Message par Alain60 »

Si on laisse de coté les "Cat face", cela montre bien que l'alimentation de la plante influe fortement non seulement sur la taille et les qualités gustatives du fruit mais aussi d'une certaine mesure sur la forme et l'aspect général du fruit à maturité !
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

mogui
Grand Tomo
Messages : 1698
Inscription : 17 juil. 2019, 13:15
Localisation : ch'Nord
Tomate préférée : Malachite box
Genre : Homme

Re: Le concours 2022 de celui ou celle qui a la plus grosse ...

Message par mogui »

Tout à fait Alain.
Pour la plupart des variétés, je plante 1 pied en pleine terre, 1 pied en pot, et 1 pied dans un composteur. Et parfois encore un pied dans la serre.
Ça me permet de comparer.
Et niveau goût, je constate que la plupart des variétés bénéficient d'une culture dans le composteur. Le goût est plus riche.
Mais pas toutes. Certaines semblent devoir souffrir un peu pour donner le meilleur d'elles mêmes. Comme la marmande, ou certaines cœurs de bœuf, dont la saveur semble inversement proportionnelle à la productivité...
Avatar de l’utilisateur

Cat69
GiganTomo
Messages : 5496
Inscription : 13 avr. 2019, 23:25
Localisation : Estissac 10190
Tomate préférée : aun't ruby's german green
Genre : Femme
Donateur : Merci !

Re: Le concours 2022 de celui ou celle qui a la plus grosse ...

Message par Cat69 »

J'ai fais les mêmes constatations que mogui, et j'ai l'impression que le goût est souvent inversement proportionnel à la production, sauf quand c'est grâce à un seul très fertile riche en humus, dans lequel on peut avoir à la fois production et qualité. Mais aussi que certaines variétés plus sensibles que d'autres à cette dilution du goût et complètement d'accord avec le fait que les cœurs ne réagissent pas bien...
Le pire n'est jamais sûr
Répondre

Revenir à « Variétés anciennes (et nouvelles) »