Mycorhizes et Tomates en Ligurie

L'endroit pour dire ce qu'on fait, comment et pourquoi :)

Modérateurs : fouque, Linquat

Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 10120
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Re: Mycorhizes et Tomates en Ligurie

Message par Alain60 »

Tout ces articles sont très intéressant et nous éclairent un peu mieux sur certain mécanismes mis en jeu ! :joker:
J'ai reçu hier mon substrat mycorhizé qui contient aussi différentes souches de bactéries.
Pour mon essai comparatif de 2023 je vais modifier mon test comme suit :
Variété de tomate : Cœur d'Albenga (cela ne change pas)
Situation : pleine terre en extérieur dans un double alignement,
Échantillons :
- 4 pieds de référence,
- 4 pieds avec mon substrat mycorhizé et
- 4 pieds avec mycorhize et du BRF dans le trou à la plantation.
.
Myc+.jpg
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

JPP
Maxi Tomo
Messages : 2915
Inscription : 01 févr. 2019, 16:44
Localisation : région Namuroise
Tomate préférée : Bicolore
Genre : Homme

Re: Mycorhizes et Tomates en Ligurie

Message par JPP »

mycorhizes sous serres :arrow: https://krosagro.com/fr/cultures-sous-a ... krostrade/
https://krosagro.com/fr/cultures-sous-a ... -facteurs/
.
Je pense avoir mis assez d'articles sur les mycorhizes :lol: je crois que l'apport de mycorhizes en pleine terre, en pots et en serres est différente, ce n'est que mon avis ;)
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Alain60
TomoAdmin
Messages : 10120
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17
Localisation : Ligurie en Italie
Tomate préférée : Sangre
Genre : Homme
Donateur : Merci !

Re: Mycorhizes et Tomates en Ligurie

Message par Alain60 »

Oui JPP :merci: , tu es une source inépuisable d'articles sur le sujet ! :lol:
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A.Einstein)

:joker:Suivi 2018 Poupo 2018 Suivi 2019 Suivi 2020Suivi 2021Hybridation non fortuite en Ligurie:joker:
Avatar de l’utilisateur

mogui
Grand Tomo
Messages : 1817
Inscription : 17 juil. 2019, 13:15
Localisation : ch'Nord
Tomate préférée : Malachite box
Genre : Homme

Re: Mycorhizes et Tomates en Ligurie

Message par mogui »

@roumba : Finalement on ne sait pas si c'est l'ensemencement en mycorhizes ou l'ajout de BRF qui a dopé la production ! :saispas:

@alain60 : il y a quelques années je me suis intéressé de prés moi aussi aux mycorhizes. Un tas d'expérimentations ont été réalisées dans le monde, mais aucun résultat ne semble conclure définitivement dans un sens ou dans l'autre.
En 2010, j'ai fait l'essai en plein terre : 5 plants d'hybride F1 mycorhizés contre 5 plants d'hybride F1 non mycorhizés. je n'ai constaté aucune différence significative.
C'était, il me semble, une année pluvieuse. Il est possible que les mycorhizes soient plus utiles dans une contexte de sols pauvres et arides.

Ce que je pense, ce que je crois avoir compris après ma petite discussion avec Hervé Coves, c'est que c'est un peu comme la flore intestinale. Si la flore a été détruite par des antibiotiques, ou mise à mal par une colopathie par exemple, il peut être intéressant de re-ensemencer avec des pro-biotiques. Mais dans un contexte de flore intestinale saine, il est préférable, si on souhaite optimiser cette flore, faire usage de pré-biotiques qui vont nourrir cette flore ...
Avatar de l’utilisateur

Roumba
Maxi Tomo
Messages : 4551
Inscription : 29 déc. 2018, 23:20
Localisation : Maine et Loire
Tomate préférée : ???
Genre : Femme
Donateur : Merci !

Re: Mycorhizes et Tomates en Ligurie

Message par Roumba »

Dans la serre peut-être est-ce un mélange entré les mycorhizes du BRF et celles ajoutées !

C'est un lieu où la terre s’appauvrie vu que je cultive quasiment toute l’année dedans.
J’ai eu des carences visibles sur les feuilles par endroit et l’année dernière c’était nettement mieux.

J’aime bien utiliser le BRF qui commence à se composter car en serre l’apport d’eau est différent qu’en extérieur.
Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler ! Julien GRACQ


Suivi 2021 Suivi 2020 Suivi 2019

:livre: POUPO
Répondre

Revenir à « Techniques de culture »