Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

L'endroit pour dire ce qu'on fait, comment et pourquoi :)

Modérateurs : Linquat, fouque


Auteur du sujet
David du 27
Jeune Tomo
Messages : 24
Inscription : 30 juin 2019, 21:38

Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par David du 27 » 13 juil. 2019, 07:58

Tout est dans le titre , personnellement j'ai fait pour ma grande serre :
Avant plantation pleine terre : rien du tout mais semis dans composte mur et tamisé , rempotage 3 fois .
Plantation :coquille d’œufs en miettes fines ajouté à 1/2 composte mur non tamisé et 1/2 terre du trou de plantation , arrosage important à l'eau de pluie .
1 semaine après : arrosage important à l'eau de pluie .
15 j après : purin d'orties à 10%
30 j après : pur jus de consoudes à 2 %
45 j après : pur jus de consoudes à 2 %
etc tout les 15 jours environ de la consoude. J'arrose avec 1 bouteille d'1.5 litre enterrée dans le sol , bouchon vers le haut . Récemment j'ai ajouté de la coquille d’œuf en miette pour l'andine cornue .
Paillage avec de la tonte de pelouse mélangée à de la paille .
Et vous , que faites vous ? ai je mal fait selon vous ?

Manulab
NouvoTomo
Messages : 17
Inscription : 25 avr. 2019, 21:05

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par Manulab » 13 juil. 2019, 08:48

Oh, ça c'est du courage ! Moi qui suis partisan du moindre effort, je ne prévois pas de faire d'apport en cours de culture.
et vous, que faites vous ?
Pour le semis, en godet avec un mélange terre du jardin - terreau de semis du commerce. Ensuite pour la mise en place, une préparation de sol avec la terre de mon jardin (pauvre, genre acide caillouteuse sableuse sur grès armoricain) avec un petit ajout de terreau de fumier dans le trou, mélangé à la terre du trou, et paillage en surface avec menues pailles (en fait, dessus d'ancienne litière pailleuse de cheval) ou avec un peu de tonte de pelouse séchée ou autres déchets verts ; depuis, rien de plus ; arrosage à l'eau de pluie tant qu'il y en a dans le réservoir (après, eau du robinet si besoin et si possible, mais ici on n'est pas encore en alerte sècheresse).
ai-je mal fait selon vous ?
Il n'y a pas lieu de porter un jugement de valeur, même si on n'a pas le même point de vue.
Sur ta procédure je dirais juste qu'il faut, à mon avis, ne pas trop favoriser le développement rapide des tiges et feuilles si c'est au détriment de la résistance aux maladies ; donc c'est sous cet angle qu'il me semble qu'il faut vérifier ton programme ; mais je n'ai pas d'info sur les jus et purins pour aller plus loin dans l'analyse.
Juste une question matérielle, tu disposes tes bouteilles d'arrosages bouchon en haut, c'est à dire que tu remplis par le goulot ?

Auteur du sujet
David du 27
Jeune Tomo
Messages : 24
Inscription : 30 juin 2019, 21:38

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par David du 27 » 13 juil. 2019, 09:08

oui par le goulot avec un entonnoir
Avatar de l’utilisateur

papo4334
Tomo Sénior
Messages : 607
Inscription : 28 déc. 2018, 00:36

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par papo4334 » 13 juil. 2019, 10:51

Bien ou mal ? toi seul peut le dire d'après les résultats obtenus

le triple rempotage avant plantation, même si fastidieux, est très favorable à un bon développement du système racinaire

Tu ne donnes que très peu d'indications sur tes conditions de culture :
- en plein air ou sous serre ?
- nature de ton sol (probablement acide puisque tu rajoutes de la coquille d’œuf), riche/pauvre ?, qui retient bien l'humidité ?
- est ce la première année que tu procèdes de cette manière ?
- sauf si les bouteilles sont percées au fond, je ne vois pas comment cela entretien l'humidité du substrat
- type de purin de consoude (maison à raison de de 1kg de feuille pour 10 litre ? autre ?), car la concentration me parait extrêmement faible (ces jours ci j'arrose avec du purin à ~ 20% - 2/3 consoude, 1/3 gourmands de tomates + quelques pissenlits- tous les 5 jours, à raison de 1 litre par plant, dans un sol argilo calcaire qui ne retient pas l'eau)

Auteur du sujet
David du 27
Jeune Tomo
Messages : 24
Inscription : 30 juin 2019, 21:38

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par David du 27 » 13 juil. 2019, 11:35

Ce n'est pas du purin mais du pur jus donc la dilution est plus importante . Le sol il est ... Bah c'est de la terre 😁. Les coquilles d'oeufs c'est pour éviter la pourriture apicale . Là c'est ce que j'ai fait dans notre grande serre 6m par 3m .
Pour les bouteilles , oui je fais 4 trous , un en bas , un à 5 cm au dessus , un à 10 cm au dessus et un de l'autre côté à 15cm au dessus ( pour l'oeillet d'Inde )
Avatar de l’utilisateur

papo4334
Tomo Sénior
Messages : 607
Inscription : 28 déc. 2018, 00:36

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par papo4334 » 13 juil. 2019, 11:53

:oops: désolé, j'avais lu trop vite pour le "pur jus" de consoude... :oops:
-- je n'en ai jamais utilisé mais tes 2 % semblent être a peu près équivalents à une dilution à 25% de purin classique.

Pour le calcium (coquille d'oeufs) cela ne fait de sens que si ton sol n'en contient pas ou vraiment très très peu (sols très acides).
Le "cul noir" (cf derniers message de Linette et le Tomowiki) semble plus une conséquence de stress trop importants : probablement stress hydrique (en cas d'arrosages trop peu fréquents avec le substrat qui sèche au niveau des racines) et/ou stress causé par des températures trop fortes.
-- mes essais avec du lait (à 10%) dans l'arrosage n'ont apporté aucune amélioration, alors que la mise en place d'un goutte à goutte (et 2 à 3 arrosages par jours lors des canicules, selon les conseils du Tomatologue) l'a presque fait disparaître
Avatar de l’utilisateur

Khoreff
TomoAdmin
Messages : 886
Inscription : 26 déc. 2018, 19:51

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par Khoreff » 14 juil. 2019, 14:39

De mon côté :

- Cet hiver j'ai semé des engrais verts (lin, luzerne, phacélie - il semble que la luzerne est un peu trop envahissante donc je ferais sans les prochaines fois).
Ça permet de nourrir le sol et de favoriser la vie du sol, qui le revitalise aussi. Ça aide aussi à ce qu'il garde une excellente structure, aérée, facile à travailler.
- Je paille (paille ou foin) sur environ 10 cm, ça aide à garder l'humidité et à protéger la vie du sol.
- J'ai fait un apport de fumier au printemps, j'essaierai de refaire cet automne.
- A la plantation j'ai réparti une grosse brouette de compost pour mes 33 trous, mélangés avec le fumier resté en surface et avec la terre du trou.
- J'ajoute du purin de consoude ou du Maxicrop environ tous les 3 arrosages.
- Je pulvérise du purin de consoude sur les plants une fois par semaine environ.

En poupo :
- Semis en plaque, repiquage en godet 7*7 puis en pots de 2.5L 13*13*18
- Arrosage avec purin d'ortie puis purin de consoude tous 2 ou 3 arrosages
- Arrosage par bain de siège
"À force de persévérance, n'importe qui peut parvenir à déplacer une montagne."
Suivi 2019 Poulettes Poupo à spots LED
TomoWiki

Auteur du sujet
David du 27
Jeune Tomo
Messages : 24
Inscription : 30 juin 2019, 21:38

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par David du 27 » 14 juil. 2019, 20:57

Voilà qui est bien répondu pour partager des infos .
La phacélie j'y ai pensé pour cet hiver , en plus ça nourris les insectes .
Mais je vais faire différemment selon mes parcelle :
grand jardin --> engrais vert et là où je mettrai mes tomates fumier de poules avant les engrais verts
petit jardin --> engrais vert
grande serre -->fumier d’âne , carton , BRF , tonte de pelouse , mon sol contient peu d'humus et était resté au sec cet hiver .
petite serre --> à voir , peut être une culture que je déplacerai au printemps comme les cotes de bêtes ou à manger comme radis chinois .

La consoude en pouponnière , j'aurais pensé que c'était trop tôt .
Avatar de l’utilisateur

Khoreff
TomoAdmin
Messages : 886
Inscription : 26 déc. 2018, 19:51

Re: Nourrir ses tomates , partagez vos expériences

Message par Khoreff » 15 juil. 2019, 00:12

Il n'est jamais trop tôt, enfin si, les 20 premiers jours c'est trop tôt. Ensuite ça permet de compenser le faible volume de substrat. En plus j'utilise du terreau universel Or brun qui n'est que peu fertilisé donc ce n'est pas plus mal d'ajouter un peu de purin de consoude (ce terreau à pour avantage de ne pas contenir de tourbe, qui n'est pas une ressource renouvelable, il me donne tout de même entière satisfaction).
"À force de persévérance, n'importe qui peut parvenir à déplacer une montagne."
Suivi 2019 Poulettes Poupo à spots LED
TomoWiki
Répondre

Revenir à « Techniques de culture »