Choisir ses tomates pour les semences.

Règles du forum
Ici les pages permettent d'avoir une discussion, en marge du TomoWiki, sur un sujet précis, couvert par le TomoWiki.
Avant de créer un sujet, vérifier s'il existe sur le TomoWiki et/ou sur le forum.

- Si un article/document existe déjà sur le wiki mais que son sujet correspondant sur le forum n'existe pas vous pouvez le créer :
Le nom du sujet doit être le nom de l'article, sans rien de plus.

- Si rien n'existe concernant le sujet que vous souhaitez couvrir, et que vous n'êtes pas contributeur du TomoWiki, entrez en contact avec un admin/modo.

Si vous êtes contributeur, veillez à placer votre sujet à l'endroit qui correspond au type de document TomoWiki.
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
BigBilly66
Tomo Sénior
Messages : 508
Inscription : 08 janv. 2019, 08:06

Choisir ses tomates pour les semences.

Message par BigBilly66 » 10 sept. 2019, 09:26

Salut les tomos, :)

Après maintes recherches sur le net, je ne trouve pas de réponses à mes questions... A savoir, comment sélectionner les tomates que l'on choisira comme semencières.
Récolter ses propres semences et les conserver, tout le monde sait le faire, et chacun à plus ou moins sa propre technique. De plus il y a plein de sites qui explique çà de long en large.
Mais choisir les meilleurs tomates sur lesquelles récolter les semences, là c'est déjà beaucoup plus vague... Et il y a peu d'infos valables, je trouve.

Bien entendu, choisir un plant sain, des fruits conformes à la variété, précoces, etc... Mais quoi d'autres ? Un fruit ou plusieurs ? Du même pied ou de plusieurs pieds différents ? De la première grappe ou de la deuxième ?

J'ai eu une discussion intéressante à ce sujet avec un monsieur à la fête de la tomate à Gembloux... Il me disait qu'il était préférable de prendre les semences sur des tomates sans cicatrices apicales (du style "face de chat" ou "fermeture éclair"), donc avec une cicatrice apicale simple en forme de point ! Donc, ne pas choisir forcément les plus gros, mais les mieux conformés ! De toutes façon, la génétique est là et la descendance aura les caractères du pied mère. Il m'a parlé d'un fécondation autogame certaine sur les fruit à cicatrice simple et "pas sûre" sur les fruits à cicatrices complexes.
Mais sur les tomates multi-loges, pas toujours évident de trouver des fruits sans cicatrice apicale, non ?

Qu'en pensez-vous ? Quelles sont vos critères de sélections ? Comment procédez-vous ?

tomates 2019 013 (800x511).jpg
ou
Fête de la tomate à Haverskerque 035 (800x600).jpg
"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns." Jacques Brel.
Avatar de l’utilisateur

fouque
Grand Tomo
Messages : 1174
Inscription : 28 déc. 2018, 14:45

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par fouque » 10 sept. 2019, 10:22

Slt Didier,

le sujet est complexe et il existe autant d'avis que de cultivateurs de tomates qui récoltent leurs propres graines, alors je vais me contenter de donner ma méthode en l'étayant chaque fois que je le peux d'éléments 'scientifiques' ou au moins rationnels :roll:
  • La première donnée est : ne jamais prélever des graines sur un fruit issu d'une fleur multiple : la tomate étant autogame, cette fleur difforme n'est plus un tube staminique fermé mais une espèce de vaste coupelle ouverte à tous les vents... et à tous les insectes, d'où un risque accru d'introduction de pollen étranger extérieur nuisible à la stabilité du génome de la variété.
  • Sans pouvoir argumenter, je préfère prélever des graines sur un fruit qui a mûri en fin de saison sur le troisième ou quatrième bouquet. D'ailleurs je viens à peine de commencer mon grainage par 'Lucinda' élevée en pot dans la cour.
  • L'absence de cicatrice apicale est la garantie qu'aucun insecte n'est venu visiter la fleur - et donc rompre le confinement du tube staminique, comme cité précédemment - même si une cicatrice apicale (catface ou autre) n'est pas une preuve absolue de passage d'insecte, d'autres paramètres hydriques ou thermiques ayant engendré un stress peuvent être à l'origine de ce genre de trace... Mais dans le doute, mieux vaut s'abstenir :roll:
  • Là où ça devient compliqué de choisir, c'est pour certaines variétés qui sont coutumières de ce syndrome de 'l'ombilic torturé' :lol: mais dans ce cas c'est répertorié comme un critère de son standard...
Donc pour résumer : une tomate conforme au standard (pas obligatoirement la plus grosse), sans cicatrice apicale, prélevée parfaitement mûre sur le 3e ou 4e bouquet, et dont les graines sont macérées pendant quelques jours puis stockées au frais et au sec :pouce: Ça ne met pas totalement à l'abri d'une non-conformité mais les multiples coulures de fleurs provoquées par les sachets en organza m'ont dissuadé de poursuivre dans cette voie et je privilégie donc un examen visuel du fruit avant de me décider si oui ou non il en vaut la peine...
L'urgent est fait, l'impossible est en cours... Pour les miracles prévoir un délai.
suivi 2018, suivi 2017, suivi 2016, suivi 2015, suivi 2014.
Avatar de l’utilisateur

Alain60
TomoAdmin
Messages : 1823
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par Alain60 » 10 sept. 2019, 10:59

Salut Didier,
Je crois qu'en la matière il n'y a rien de certain. :siffle:
Beaucoup repose sur des impressions, des croyances et des ressentis. Par exemple certain pensent que les cicatrices torturées sont du au passage d'un pollinisateur de grande taille type bourdon, mais rien n'est moins sure, ce ne sont que pures spéculations.
Tout comme choisir une tomate plus grosse, ou sur le énième bouquet. On peut se convaincre que si elle est plus grosse il y aura une petite chance que cela soit aussi inscrit dans le patrimoine génétique. Mais à l’œil nu il est bien difficile de distinguer la génétique d'une tomate. :scratch:
Alors en l'absence de certitudes, chacun s'invente un système de sélection.

Par contre, lorsque tu dis "la génétique est là et la descendance aura les caractères du pied mère",

:arrow: oui mais seulement en cas de pollinisation autogame et sans mutation accidentelle, rare mais toujours possible.

:arrow: En cas de pollinisation croisée (vent, passage d'insectes, intervention humaine ...), on trouvera alors dans la même tomate des semences avec la génétique du pied mère et autant de semences hybrides que de variétés différentes de pollens apportés par l'insecte, le vent, le jardinier ...
Comme extérieurement, la forme de la tomate est donnée par l'ovule, on ne peux pas savoir ce qui s'est passé dans les graines, d’où la douce incertitude du jardinier !

Le sachet d'organza reste une technique qui devrait éviter la fécondation croisée, mais cela fait couler beaucoup de fleurs. Au passage, si quelqu'un trouve des tomates avec le cul torturé dans les sachets, cela sera une indication que les tomates peuvent se faire cela toutes seules sans avoir besoin de l'intervention d'un gros pollinisateur !

A plus
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A. Einstein)

:joker: Suivi 2018 - Poupo 2018 - Suivi 2019 - Hybridation - Carte des Tomos :joker:
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
BigBilly66
Tomo Sénior
Messages : 508
Inscription : 08 janv. 2019, 08:06

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par BigBilly66 » 10 sept. 2019, 11:10

Merci à vous deux pour vos réponses claires et détaillées, cela apporte déjà pas mal de réponses à mes questions.

En effet, si certains qui ont l'habitude de protéger leurs floraisons (par des sacs organza ou autres) pouvaient venir confirmer si on retrouvent des tomates au "cul torturé" dans ces bouquets, cela serait un élément de réponse en plus.
"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns." Jacques Brel.
Avatar de l’utilisateur

JPP
Tomo confirmé
Messages : 434
Inscription : 01 févr. 2019, 16:44

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par JPP » 10 sept. 2019, 12:24

Bonjour,
je protège les bouquets depuis 3 années et à chaque fois des coulures ou des fleurs non fécondées, j'ai essayé sur le 2, 3, 4 ième bouquet, nada, rien. Pour 2020 ce sera le premier bouquet qui en général chez moi sont les plus tordues, donc à voir :?:
par contre beaucoup moins de coulure sur les tomates cerises et cocktail, le pourquoi du comment :?:
Avatar de l’utilisateur

Alain60
TomoAdmin
Messages : 1823
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par Alain60 » 12 sept. 2019, 10:58

Didier,
concernant les cicatrices et déformations plus ou moins importantes de certaines tomates notamment dans la zone apicale, j'ai cherché sur le net les explications et je n'ai pas trouvé de références incriminant le passage d'insectes (bourdons ou autres).

Ces cicatrices, plus précisément dénommées Cicatrices stylaires liégeuses ou Catface (face de chat) seraient consécutives à des conditions défavorables durant la floraison et la nouaison.
Nul passage d'insecte incriminés, mais une perturbations de la floraison, et par la suite de la nouaison liées à un mauvais développement des fleurs et à une qualité défectueuse du pollen.

Selon ephytia.inra.fr les facteurs qui influenceraient l'expression de cette affection :
- la nature de la variété, les cultivars à gros fruits multiloculaires étant les plus sensibles ;
- des conditions climatiques au moment de la floraison, notamment pendant les 3 semaines précédant l'anthèse (*), trop froides ou trop chaudes, ainsi qu'une faible luminosité ;
- les effets de certains herbicides ;
- les fumures azotées excessives aggraveraient également le catface.

Conclusion: ce sont principalement les conditions environnementales qui peuvent influencer negativement le bon déroulement de la pollinisation; pour ce coup là, les bourdons et autres insectes, n'y sont pour rien. :lol:


(*) Selon Wikipedia, l'anthèse est la période de floraison pendant laquelle une fleur est complètement ouverte et fonctionnelle. Le terme peut aussi se référer au début de cette période lorsque l'anthère s'épanouit pour libérer le pollen qui féconde le pistil.
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A. Einstein)

:joker: Suivi 2018 - Poupo 2018 - Suivi 2019 - Hybridation - Carte des Tomos :joker:
Avatar de l’utilisateur

JPP
Tomo confirmé
Messages : 434
Inscription : 01 févr. 2019, 16:44

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par JPP » 12 sept. 2019, 11:52

Bonjour,
voici une photo de tomate dont la fleur à été protégée avec un sachet d'organza
Sans titre 1.jpg
Avatar de l’utilisateur

Alain60
TomoAdmin
Messages : 1823
Inscription : 26 déc. 2018, 23:17

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par Alain60 » 12 sept. 2019, 11:59

Merci JPP,
cela ne peux confirmer tout ce qui est rapporté plus haut, mais tout du moins montrer que ce genre de cicatrices peut survenir sans intervention d'insectes ;)
La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir (A. Einstein)

:joker: Suivi 2018 - Poupo 2018 - Suivi 2019 - Hybridation - Carte des Tomos :joker:
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
BigBilly66
Tomo Sénior
Messages : 508
Inscription : 08 janv. 2019, 08:06

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par BigBilly66 » 12 sept. 2019, 12:34

Tiens, autre question en rapport avec le sujet...

Sachant que les protections, du type sachets en organza, provoquent des coulures; existe-t'il d'autres techniques ou méthodes simples pour protéger les fleurs d'une fécondation "étrangère" ???
"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns." Jacques Brel.
Avatar de l’utilisateur

JPP
Tomo confirmé
Messages : 434
Inscription : 01 févr. 2019, 16:44

Re: Choisir ses tomates pour les semences.

Message par JPP » 12 sept. 2019, 13:29

:saispas: une autre méthode plus radicale comme les très très très anciens jardiniers c'est de cultiver une seule variété :lol:
Répondre

Revenir à « Méthodes et Techniques »